P'tit GRIMM et DAIJI

P'tit GRIMM et DAIJI ci-dessous et leur amitié racontée par leurs maîtresses :

imgp1059-800x600.jpg

Bonjour.

 Je suis Grimm Grizzli. P’tit Grimm.

Je suis un adorable chaton.


            Ce n’est pas moi qui le dit. Je suis bien trop modeste. C’est ma nouvelle maîtresse.

Je suis donc un chaton Ragdoll Bleu Mitted. C’est-à-dire que les extrémités de mon corps (tête, oreilles, queue, pattes) sont plus foncées, couleur gris souris. J’ai également un menton et des pattounes blanches. On dit que Bébé, j’ai marché dans du lait. J’ai aussi un joli petit nez, et deux yeux d’un beau bleu myosotis.

 

            Je suis né dans la Sarthe, près du Mans, le 17 septembre 2011. Mon père, Amos, est un grand champion. Lui est bleu bi-colore. C'est-à-dire qu’il a, sur la face, un joli dessin représentant un V renversé et un bout de nez rose. Ma mère est la belle Douline. Quand je serai grand, je lui ressemblerai.

 

            J’ai passé les premières semaines de mon existence dans la Sarthe où toute ma famille nourricière a pris grand soin de moi et m’a sociabilisé.

 

            Mi décembre, il a été jugé qu’il était temps pour moi de regagner ma nouvelle famille. Que de changements et d’émotions.

 

            A mon arrivée, après un voyage en voiture, j’étais tout intimidé. Mes nouvelles maîtresses m’ont réconforté, câliné, restauré, montré mon nouveau lieu d’aisance. L’une d’elles m’a confortablement installé sur une couverture et m’a offert une jolie petite souris en peluche.  Après m’être reposé et restauré, j’ai été présenté à tous les membres de ma nouvelle famille.

imgp1029-800x600.jpg

             Très vite, grâce à ce chaleureux accueil, j’ai trouvé ma place dans mon nouveau foyer. Il est vrai que je suis d’un naturel débrouillard, hardi même, coquin parfois. Je bénéficie d’une chambre personnelle garnie de trois moelleux cousins pour la nuit. Il m’a été offert quelques jouets. J’adore jouer avec, les promener avec moi et les cacher sous les meubles. C’est si drôle de voir ma maîtresse s’agenouiller pour me les chercher.

 imgp1005-800x600.jpg

            Quant à la nourriture, les recommandations de mes éleveurs ont été suivies. Elle est bonne, variée et chaque lundi, il m’est servi mon régal, une boîte de thon au naturel. J’ai fait une envieuse, la petite chatte de la maison qui jusqu’à présent, ne mangeait que des croquettes.

 

            J’ai surtout rencontré des nouveaux amis. Il y a déjà la jolie Daïjï, la petite Persane rousse de la maison. Au début, elle ne m’appréciait pas trop. Il est vrai que je l’ennuyais. Mais que voulez vous, je suis jeune et joueur, et j’adore l’embêter. A présent, cela se passe beaucoup mieux entre nous. Fréquemment nous dormons côte à côte sur le lit ou  dans un fauteuil, mais elle ne veut pas partager mes jeux. Elle se permet même de manger dans mes assiettes. Mais je ne dis rien, elle est si gentille. Ensuite, il y a Chitsou, le shih tzu  de la maison. Il m’adore,  me fait de gros bisous et me raconte plein d’histoires dans l’oreille et joue avec moi. Enfin, il y a Valenthym le petit caniche. La relation est plus difficile, car il adore les chats et je ne dois surtout pas courir devant lui. Mais lui aussi, il adore me faire des bisous lorsque je suis dans les bras d’une de mes maîtresses.

 imgp0998-800x600.jpg

            Avec toutes ces occupations, les jours passent très vites. Mes maîtresses disent que j’ai beaucoup changé, que je ne ressemble plus au petit chaton que j’étais lors de mon arrivée. J’ai pris du poids, mon corps s’est étiré, mes pattes se sont allongées. Mes extrémités foncent un peu plus chaque jour. Ma petite maîtresse dit que je prépare carnaval en posant un joli masque sur ma face, ce qui fait ressortir un peu plus mes beaux yeux bleus. Mais je refuse de le quitter.

 

            Enfin, mes maîtresses m’ont jugé suffisamment grand et fort et permis de jouer avec mes 2 nouveaux copains, Valenthym et Chitsou. Comme cela est agréable de se courser, de jouer à chat perché ou à saute-caniche. Je ne m’en lasse pas. Surtout que je peux me réfugier et cacher dans mon arbre à chat.

 imgp1084-800x600.jpg

            Parfois, trop rarement à mon goût, ma grande maîtresse m’autorise à assister à son petit-déjeuner et me donne du fromage blanc. J’adore. Un délice. Un jour, où elle tardait à m’en donner, je n’ai pas hésité à me servir et à plonger ma patte dans le pot. Elle m’a grondé. Mais ce n’est rien, je n’hésiterai pas à recommencer à la première occasion..

 

            J’adore lui faire de gros câlins, me lover sur ses genoux en ronronnant. Elle ne peut résister à mon fort pouvoir de séduction. Et puis, j’ai compris qu’elle avait besoin, ainsi que ma petite maîtresse, de réconfort. J’avais bien remarqué que depuis quelques jours, elles étaient bien tristes, avaient les yeux rougis. Et, je n’avais plus le droit d’ennuyer la petite Daïjï. Un jour, où elle ne bougeait plus, et demeurait couché sur un tapis dans la cuisine, Valenthym resta à ses côtés en lui faisant de petits bisous. Chitsou était tout tristounet. Ma petite maîtresse n’a pas voulu que je reste là. Lorsque je suis revenu dans la cuisine, notre Didi n’était plus là. Ma grande maîtresse pleurait. Valenthym  m’a alors expliqué que notre Daïjï nous avait quittés, qu’elle s’était envolée et avait rejoint son grand copain Moustic, un autre chat que je n’ai pas connu et qui avait vécu là, et aussi qu’elle serait heureuse auprès de lui. Aussi depuis, je me dois de consoler, réconforter, câliner chacune de  mes maîtresses qui sont bien tristes. Notre Reinette nous manque à tous beaucoup.

 imgp1048-800x600.jpg

            Mes maîtresses sont adorables. Mais, il leur arrive parfois d’avoir des idées saugrenues. Ainsi, en ce premier beau dimanche de printemps, elles ont décidé que je devais être toiletté. Non, non, vous ne rêvez pas. J’ai été baigné, douché, shampoingné, frotté, massé, rincé, essoré puis emballé dans une grande serviette bleue. Ce qui flattait mon teint. Puis elles m’ont séché avec un sèche-cheveu, frictionné avec une peau de chamois, tout cela sous l’œil vigilant de mes copains, Valenthym et Chitsou. Enfin, elles étaient très satisfaites du résultat. Moi aussi d’ailleurs car il paraît que mon poil est encore plus beau et doux. Remarquez l’eau, je connais. Quelques jours auparavant, j’avais glissé dans la baignoire où ma maîtresse prenait sa douche

Maintenant, je commence à être un grand garçon même si je  suis Ptit GRIMM

grimm-800x533.jpg

Date de dernière mise à jour : 09/05/2012