ENDY et FANNY

ENDY vous présente sa FANNY - la ragdollinette de sa vie !

Ah mes amis, c'est ENDY, et j'en ai une bien bonne à vous raconter ! C'est un conte qui a commencé comme un cauchemar !

On m'a affublé, il y a une quinzaine de jours d'une soeurette ! FANNY qu'elle s'appelle ! Une petite "riquiqui mini avec une tâche sur le nez !" Il ne manquait plus que cela ! Mais d'où elle sort celle-là !!! j'm suis dit.

Une petite ragdollinette de la Sarthe - de la chatterie de MONTE STELLO qu'ils disent !

J'là connais pas la Sarthe moi. Est-ce j'y vais dans la Sarthe, NON ! Alors pourquoi elle est pas restée chez elle, j'étais bien avec mon pote ZIZOU, le chat d'à côté qui squatte mon balcon.

Et alors, ils ont fait fort, Cat et Pat, ils m'ont bassiné, il n'y envait que pour cette bestiole minuscule, toute blanche, qui courait partout.

En bref, l'horreur quoi ! grandeur et décadence pour Endy ! Vous imaginez le tableau !

Alors pour expulsser l'intruse, avec ZIZOU, on a conspiré et j'y ai mis toute mon énergie.

J'ai grogné comme un malade,

J'ai feulé comme un fou,

... mais c'est dingue ce que cela épuise !

Ben en fait, je manquais tout simplement d'entraînement.

Si j'avais, su, j'aurai demandé une formation dans ce domaine !

Malgré toute cette énergie déployée, la p'tiote s'en fichait royalement, elle pavoisait toujours, se montrait sous son meilleur jour, elle ronronnait tout ce qu'elle pouvait, je vais vous dire que même les anciennes machines à vapeur, faisaient moins de bruit qu'elle, pour vous dire l'engin.

Elle se faisait dorlotter, à faire tomber mes moustaches de rage !

Et incroyable - elle osait me faire les yeux doux !

Elle venait me faire des petits bisous ! Franchement les minettes ne doutent de rien !!!

Elle me tournait autour comme Marilyn autour de sa proie ! Elle me frôlait, me sussurait le troisième sens !

Mon cerveau disait NON, NON ET NON

mais mon coeur disait OUI ! OUI ET OUI !

Nom d'un chat ! Dieu des chats ! que faire !

 

Que c'est dur de résister à une minette aux yeux bleus éblouissants !

Et alors là, en un quart de seconde, nos yeux se sont croisés, et son regard m'a transporté tel un départ d'ARIANE, dans un ciel où pétille les étoiles, où le coeur vacille, avec comme image de fond, "une petite minette ragdollinette" avec une tâche sur le nez !

Oh ma Fanny, tu as conquis mon coeur, ma fripounette malicieuse et câline à souhait, qui m'embête tout le temps, qui me course et qui mange ma pâtée !

L'amour rend aveugle et tant pis si ZIZOU me trouve plus ridicule, et m'a exclu du "clan des durs à cuire".

Mais j'ai le FEU !! LE FEU !!.............. en fait il faut que je l'écrive à Johnny !

EUNUQUE JE SUIS, EUNUQUE JE RESTE .... MAIS JE L'AIME.

Nous sommes unis pour la vie, car ma vie, c'est FANNY.

Et même, si nous n'aurons pas de "petits ragdollinos", nos deux papattes assemblées en disent long sur l'amour des p'tites bêtes dans le monde invisible et mystérieux des chats.

Votre Endy et sa Fanny ici, où ailleurs, dans une troisième dimension, car notre amour est éternel.

L'amour donne des ailes et je m'envole ...!

Merci à Viviane et Daneil de la chatterie de Monte Stello, à Cat et Pat de nous avoir réunis.

Au fait, on prépare les sacs à dos avec Fripounette, on projette une virée, car je ne connais pas la Sarthe. En tout cas et j'en réponds, les minettes là-bas, sont vraiment pas mal ...! A bon entendeur, SALUT !!!

 

 

  ENDY ET FANNY, enlacés pour la vie !

Date de dernière mise à jour : 18/03/2013